Option de prévoyance

En pratique

Pension de conjoint

Cette option vous permet de prévoir en cas de décès, le versement au conjoint survivant d’une pension viagère trimestrielle.

1 Garanties complémentaires facultatives

Calcul

La pension viagère (servie au bénéficiaire jusqu’à son décès) est égale à 1 % de la base des garanties choisies, multipliée par le nombre d’années séparant l’année du décès de celle du 65ème anniversaire de l’adhérent.

Pension viagère : (65 – âge au décès) x 1 % x base des garanties.

+

Versement d’une rente temporaire (tant que le conjoint survivant ne bénéficie pas de la pension de réversion de l’IRCANTEC et/ou du régime de la fonction publique) qui est égale à 0,50 % de la base des garanties, multiplié par le nombre d’années séparant l’année au cours de laquelle l’adhérent avait 25 ans de celle de son décès.

Rente temporaire : (âge au décès – 25) x 0,50 % x base des garanties.

Cotisations annuelles 2017 en euros

(arrondies à l’euro le plus proche)

Classe Capital < 30 ans 30 à 34 ans 35 à 39 ans 40 à 44 ans 45 à 49 ans 50 à 54 ans 55 à 59 ans 60 à 64 ans
Classe 1 38 616 405 463 521 599 676 734 772 811
Classe 2 77 232 811 927 1 043 1 197 1 352 1 467 1 545 1 622
Classe 3 115 848 1 216 1 390 1 564 1 796 2 027 2 201 2 317 2 433
Classe 4 154 464 1 622 1 854 2 085 2 394 2 703 2 935 3 089 3 244

L’âge est calculé par différence de millésime entre l’année d’échéance et l’année de naissance, quel que soit le mois de votre naissance.

Exemple

Un adhérent est né le 25/07/1979, il a donc 38 ans (2017 – 1979). Il a opté pour une classe 1 et il décède :

Calcul de la pension viagère :

(65 – 38) x 1 % x 38 816 = 10 480 € /an

soit 2 620 € / trimestre

Calcul de l’éventuelle rente temporaire :

(38 – 25) x 0,5 % x 38 816 = 2 523 € /an

soit 630 € / trimestre

Cotisation à 38 ans : 522 € /an
soit 43,50 € / mois

Service des prestations

La pension est servie trimestriellement à terme échu. Le premier versement prend effet le premier jour du trimestre civil suivant le décès de l’adhérent pour la période courue depuis le jour du décès.

Le contrat prévoit que si le conjoint de l’adhérent décède à son tour, et ceci avant 65 ans, chaque enfant étudiant et à charge fiscalement recevra une rente annuelle temporaire égale à 10 % de l’option choisie.Les enfants bénéficiaires sont ceux à charge du conjoint au jour de son décès et qui étaient à la charge de l’assuré à l’instant de son décès.Cette rente devient viagère pour les enfants handicapés.

Le concubin (depuis plus de 3 ans) ou le pacsé peut bénéficier de la pension viagère (à l’exclusion de la rente temporaire).

Exclusions

Les garanties sont accordées en cas d’accident ou de maladie. Toutefois, les sinistres résultant des faits suivants ne sont pas garantis :

  • Le suicide, conscient ou inconscient, au cours de la première anné qui suit la prise d’effet de l’assurance ou sa remise en vigueur (au cas où l’assurance de la présente convention fait suite à une assurance analogue, le délai d’un an est compté à partir de la date d’effet de cette dernière).
  • En cas de guerre, la garantie n’aura d’effet que dans les conditions qui seraient déterminées par la législation à intervenir sur les assurances sur la vie en cas de guerre.
  • Accidents de navigation aérienne, si l’appareil utilisé effectue des vols acrobatiques ou des exhibitions, des compétitions, des tentatives de records, des vols d’essais, des tractions de planeur.

Cessation des garanties

La garantie cesse en cas de départ à la retraite.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus. OK

×